Les Ailes D'Aldang
Dis donc toi.. Oui, toi. Depuis quand entre-t-on dans le Royaume d'Aldang comme une petite fleur? Hm? Si tu veux explorer un peu vas-y, mais si tu compte braver tout les mystères qui se sont installer bien avant toi, tu vas devoir me suivre et commencer par visiter les catacombes où sont enterrées toutes les informations et légendes à connaître pour survivre dans ce monde.
Bienvenue à Aldang Voyageur/euse !!

Les Ailes D'Aldang

Forum Rpg basé sur le fantastique et sur le médiéval, mêlant créature fantastiques et humains, épée, dragons et magie.
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Nos météorologues ont distingué une masse nuageuse qui semble venir d'un point fixe au loin au Sud-Est du Palais... Il semblerais qu'une nouvelle force néfaste ait atteint Aldang, donc Aldanguiens, tenez-vous prêts et restez sur vos gardes, qui sait ce qui se cache sur ces routes...

Partagez | 
 

 La première mission de Märn [LIBRE] [PERSONNAGE EN SUSPEND]

Aller en bas 
AuteurMessage
Ulrryn
Modérateur et Grand Dragon Noir
avatar

Messages : 723
Date d'inscription : 08/09/2012
Age : 22
Localisation : Euh bah, un peu partout en fait ^^

Personnages
Feuille d'Identité: Ulrryn, Krazan, Marn, Rook, Alaran & Livinra
Vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: La première mission de Märn [LIBRE] [PERSONNAGE EN SUSPEND]   Sam 17 Nov - 10:14

Ce matin, dans sa chambre, pile au lever du Soleil, le jeune écuyer ne s'attendait pas à voir un père tout excité le réveiller en le secouant violemment dans tous les sens et en clamant avec un grand sourire :

- Debout, espèce de fainéant ! Aujourd'hui, tu va choisir ta première mission !

Il a fallu un certain temps, équivalent au temps que l'on met pour sortir totalement du monde onirique, pour que Märn se rende bien compte de ce qui vient de se dire. Sursautant par réflexe lors du réveil-minute, le jeune homme regarda l'air absent son chevalier de père avant de bailler en étirant les bras, pour enfin se frotter ses paupières encore fatiguées.

- C'est déjà le matin..? *Fuaaaaaa...* Et j'suis vraiment obligé de le faire là, maintenant ?

- Bien sûr ! Et ne me dis pas que tu as la flemme, comme tous les autres adolescent ! rajoute-t-il en lui tirant l'oreille, juste pour forcer son fiston à se bouger un peu plus.

Märn laissa s'échapper un sifflement de douleur entre ses lèvres, mais il disparut en même temps que la présence des doigts qui pinçaient son oreille droite. Alors il se leva, sa veste de nuit déboutonnée dans son sommeil, ce qui fait qu'il était torse nu quand il passa dans le salon pour machinalement aller dans la salle de bain. Sa jeune mère, qui avait gentiment préparé les affaires d'écuyer de son enfant, déposa les habits sur une table de la fameuse salle avant de laisser l'adolescent seul. Celui-ci se dirigea vers la plaque murale en verre recouverte de particules d'argent autrement appelé "miroir" et regarda son reflet. Les cheveux en bataille, les yeux fatigués, Märn récupéra un peu d'eau dans une bassine en bois étanche un peu d'eau, froide bien sûr, sur le visage. Déjà, le jeune homme se sentait un peu plus dans le monde réel. Utilisant ensuite un peigne, en bois aussi, il remit en ordre ses cheveux désordonnés. Déjà, il ressemblait plus à quelque chose ! Utilisant l'eau froide qui restait - heureusement, la bassine était pleine - Märn termina sa toilette en se lavant à l'aide d'un gant et de quelques plantes appelées "saponines", qui produisent une mousse semblable au savon de chez nous quand on les agite dans l'eau. Une fois cela fait, l'adolescent retira ses habits de nuit pour enfiler ceux du jour : pantalon de soie, veste en cuir, cape bleue qui descendait jusqu'à ses mollets. Enfin, Märn était prêt pour sortir. Il salua ses parents et quitta la demeure pour se retrouver dans une des nombreuses rue de Lada, la capitale du royaume d'Aldang.

Après quelques minutes de marche à travers le labyrinthe urbain, l'écuyer finit par atteindre la grande-place, toujours aussi animée par les passants qui discutent et les enfants qui jouent près de la magnifique fontaine centrale. Elle tirait sa beauté des sept jets d'eau qui laissait quelques fines gouttes se faire porter par le vent, et quand les rayons du Soleil prennent la peine de passer à travers, les gens ont l'impression de voir des petites étoiles briller non loin d'eux. Spectacle magique... Mais Märn n'était pas ici pour regarder ce genre de choses, bien qu'il aurait aimé que ce soit le cas, car il devait se driger vers la grande allée qui menait à l'mmense et splendide palais d'Actalyte. Creusé à-même la roche, le jeune homme se demande quand, comment et qui a bien construire ce bâtiment. À l'entrée de ce monument, deux soldats d'élite montaient la garde et saluèrent d'un hochement de tête l'adolescent qui passait et leur rendait la pareille. Une grande salle circulaire et très spacieuse se présentait au nouvel arrivant. Car oui, il y avait des gens ici : assis autour d'une grande table ronde, certains grands chevaliers discutaient avec des apprentis tout comme des expérimentés qui désiraient mettre leurs bras au service du peuple. Et Märn faisait partie de ces gens. Alors il se dirigea vers le chevalier qu'il ne connaissait que trop bien : son tuteur... Celui-ci venait de classer une pile de papiers quand il vit son élève préféré - il faut dire que c'est son seul.

- Ah, Märn, enfin ! Je me demandais ce que tu faisais ! Alors, on vient chercher l'ordre du jour ?

- Oui monsieur. C'est aujourd'hui ma première mission.

- Je vois ! Il cherche un peu dans sa pile de papier, puis fini par en sortir une du paquet. - Une mission d'escorte ! Quelqu'un demande à être accompagné jusqu'à la forêt pluviante, à l'Ouest. Tu connais ta géographie ?

- Difficile de ne pas savoir avec vous !

- Héhé... Bon, ça te va comme première mission ?

- Je voudrais juste savoir pourquoi il désire être accompagné.

- Voyons... Le chevalier regarde la feuille dans tous les sens. - Monsieur ne sait pas se défendre, et a peur des éventuelles embuscades de bandits.

- Alors ça me va parfaitement. conclu-t-il avec un sourire.

- Fort bien ! Alors vas-y, il t'attend dehors, tu ne peux pas louper celui ou celle qui a demandé ça ! Tu sors de la pièce et tu tournes à gauche ! Sur ces mots, le chevalier enroule le papier et le tend à son élève, qui le prend, et salue son tuteur avant de quitter effectivement la salle et tourner à gauche.

Bon sang, le pauvre Märn allait avoir du mal : tous ces gens ! Au moins cinquante ! Heureusement, il a une petite idée pour gagner du temps.

-Euh, excusez-moi tous ! Lequel d'entre vous a désiré être escorté jusqu'à la forêt pluviante, ou Gardolania ?

_________________

Revenir en haut Aller en bas
 
La première mission de Märn [LIBRE] [PERSONNAGE EN SUSPEND]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Première mission
» Première mission de Grey pour le QG de North Blue
» La première mission de Maethor
» Première mission pour Pyro et fourberie de ma part. [Terminé]
» Première mission [PV Alwin et Ava]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Ailes D'Aldang :: Lieux :: Palais d'Actalyte-
Sauter vers: